Qu’est ce que l’Hyperconvergence et en Avez-Vous Besoin ?

L’hyperconvergence est un concept qu’on rencontre de plus en plus en entreprise, porté par des sociétés comme Nutanix ou VMWare avec son produit VSan. Mais de quoi s’agit-il ? Et devez-vous succomber à cette mode ? VeryFrog vous aide dans ce billet à y voir plus clair.

HyperconvergenceKesako 1024x682 - Qu'est ce que l'Hyperconvergence et en Avez-Vous Besoin ?

Hyperconvergence, Quésaco ?

Derrière ce terme barbare se cache finalement un concept assez simple. De nos jours, la virtualisation est devenue la norme dans les entreprises. Cette technologie leur permet de mutualiser le CPU et la RAM de leur serveurs. Ces derniers convergent donc leurs ressources pour former un pool de mémoire et de puissance de calcul sur lequel les entreprises créent leurs services. L’hyperconvergence ajoute simplement le stockage local à cette mutualisation.

L’hyperconvergence permet de « connecter » ensemble le CPU, la RAM et le stockage des serveurs pour former un pool de ressource complet pour construire son infrastructure informatique. Plus besoins de SAN, il suffit juste d’acheter des serveurs avec des disques locaux pour bénéficier d’un stockage distribué, redondé et performant.


audit01 1 - Qu'est ce que l'Hyperconvergence et en Avez-Vous Besoin ?

Votre Audit SI Gratuit !

Nous vous offrons une journée d’audit de votre système d’information pour nous juger. Cliquez simplement sur le bouton ci-dessous et nous vous rappelons pour prendre rendez-vous. Il n’a jamais été aussi facile d’avoir un état des lieux de son informatique.


Pourquoi l’hyperconvergence séduit ?

L’hyperconvergence possède un atout que les solutions comme les SANs n’ont pas: la mise à l’échelle. En effet, lorsque le stockage vient à manquer, les entreprises optent habituellement pour la méthode « scale-up » : remplacer l’existant par un nouvel équipement plus gros. L’hyperconvergence prend le chemin du « scale-out » : ajouter une ressource supplémentaire sans remettre en cause l’existant. Cela est bien plus économique.

Aussi, en ajoutant un serveur à une infrastructure hyperconvergée, vous ajoutez de la puissance de calcul, de la RAM et de la commutation réseau en plus du stockage. Vous améliorez donc à moindre coût les performances de toutes le composantes votre système d’information.

Dois-je succomber à l’hyperconvergence ?

Une infrastructure hyperconvergée est vraiment séduisante. Ses promesses d’économies et de mise à l’échelle aisée sont extrêmement attirantes. Cependant ces promesses ne seront tenues qu’à grande échelle. Il faudra compter une dizaine de serveurs et a minima une centaine de Téra octets de stockage pour tirer réellement parti de l’hyperconvergence.

Si votre activité ne génère ni ne nécessite de telles métriques, passez votre chemin. Le billet d’entrée d’une simple infrastructure hyperconvergée à 3 serveurs avoisine les 150K€. De plus, le saut de performance ne s’effectuera qu’une fois plusieurs serveurs ajoutés à cette infrastructure. Clairement, l’hyperconvergence n’est pertinente que pour des activités à forte croissance et gourmande en données. Par exemple, un hébergeur aura tout intérêt a passer à l’hyperconvergence, à l’image de Claranet.

Et l’Open Source dans tout ça ?

On vient de le voir, le coût de mise en place d’une solution d’hyperconvergence peut être rédhibitoire pour une grande partie des entreprises. Néanmoins, on peut bénéficier de l’hyperconvergence, ou simplement la tester, sans se ruiner en optant pour des solutions Open Source. Parmi celles-ci le couple Proxmox + Ceph est une alternative viable aux solutions propriétaires.

Ceph est un stockage distribué bien connu dans le monde de l’open source. Il s’agit d’une solution de Software Defined Storage qui utilise des serveurs Linux comme un pool distribué d’espace disque. Les dernières versions de Ceph sont considérées comme stable pour un usage en production.

Proxmox est une solution de virtualisation qui s’appuie sur Qemu/KVM. Elle fournit des fonctionnalités avancées telles que la mise en cluster, la haute disponibilité, la containérisation, le tout à travers un interface web léger et fonctionnel. Proxmox intègre nativement Ceph depuis sa version 4. De ce fait, en quelques clics, vous pouvez transformer vos serveurs linux en un cluster hyperconvergé, tout à fait viable en production et rivalisant avec les fonctionnalités des solutions propriétaires.

L’hyperconvergence est donc un concept particulièrement séduisant mais il n’est pas à la portée de toutes les bourses ni pertinent pour toute les entreprises. Si vous vous posez des questions sur l’hyperconvergence dans votre entreprise, VeryFrog saura vous conseiller la meilleure solution. Alors n’hésitez pas à nous contacter dès aujourd’hui.